Dr Erwa N. H. H.1, 2, Dr Al Hussain H. A. 2Dr A Aziz S. I. 1, 2 & Prof Ahmed A. H.1
1 Faculty of Medicine University of Khartoum, Khartoum Sudan
2 Soba University Hospital, university of Khartoum, Khartoum, Sudan
Traduit par Dr L Jeddane (Maroc)

Le déficit immunitaire commun variable (DICV) représente un groupe hétérogène de déficits primitifs en anticorps (DIH), lequel devient de plus en plus un diagnostic d’exclusion. Le diagnostic se base sur l’observation clinique d’infections à répétition, principalement des voies respiratoires, et des taux diminués des immunoglobulines G et A, avec ou sans la diminution de l’isotype IgM1,2. Les infections sont généralement d’origine bactérienne ou virale, alors que les infections fongiques sont inhabituelles en première ligne chez des patients avec un déficit humoral, à moins qu’il y ait un déficit en lymphocytes T substantiels. Alors que de nombreux défauts immunologiques ont été rapportés chez les patients DICV, une infection primaire à Aspergillus n’est pas fréquemment rapportée dans ce groupe de patients3.

Yousif Sulaiman, Idriss Matoug, Abdulla Alteer, Hanan Alsalheen, Salah Alamroni, Fatma Altajori.
Children's Hospital, Faculty of Medicine, Benghazi University, Benghazi, Libya.
Traduit par L Jeddane (Maroc)

La leishmaniose cutanéo-muqueuse est une des différentes formes de leishmainiose due à une infection parasitaire transmise par la morsure d’une mouche de sable. Elle est causée par L. braziliensis, L. panamensis et, moins fréquemment, L.amazonensis. L'infection est caractérisée par des lésions de la peau et des muqueuses de la bouche et du nez (1,2).

Yousif Sulaiman, Idriss Matoug, Abdulla Alteer, Hanan Alsalheen, Salah Alamroni, Fatma Altajori.
Children's Hospital, Faculty of Medicine, Benghazi University, Benghazi, Libya.

Mucocutaneous leishmaniasis is one of different forms of leishmainiasis due to parasitic infection  transmitted by sand fly bite. It is caused by  L. braziliensis, L. panamensisand, less frequently, L. amazonensis. The infection characterized by lesions of the skin and mucous membranes in the mouth and nose (1,2).

Nesrine Radwan, Pédiatre, Hôpital d’Enfants, Faculté de médicine,  Université Ain Shams, le Caire, Egypte.

Traduction : Jeddane Leïla, Maroc

Le déficit en molécules d’adhésion leucocytaire (LAD) est un déficit immunitaire primitif rare de transmission autosomique récessive, dans lequel on observe un défaut d’agrégation des phagocytes au site de l'infection du fait de l'absence d'intégrines de surface. Elle est caractérisée par des infections récurrentes, des abcès sans pus, un défaut de cicatrisation et une hyperleucococytose. Le principal problème résulte d'une altération de l'émigration des leucocytes des vaisseaux sanguins vers les sites d’infection, ce qui nécessite l'adhésion des leucocytes à l'endothélium. A ce jour, trois types de LAD (I, II, et III) ont été identifiés. Le diagnostic repose sur l'analyse par cytométrie de flux des neutrophiles pour l'expression de CD11, CD18 et CD15s à la surface des leucocytes. Les options de traitement comprennent l’antibioprophylaxie etla greffe de moelle osseuse si un donneur compatible est disponible.

Page 4 of 7

Login

Site Last Modified

  • Last Modified: Wednesday 21 September 2022, 00:37:12.

Visitors Counter

719694
TodayToday83
YesterdayYesterday202
This WeekThis Week468
This MonthThis Month4904
All DaysAll Days719694

HONcode

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. This site complies with the HONcode standard for trustworthy health information:
verify here.

  Rwanda

  Cameroun

 Zambia

 Gabon

 Sudan

Program

 Benin

Go to top